Comment éviter la malnutrition

La malnutrition guette chacun d’entre nous ! En Guinée, nombreux, sont ceux qui ne se préoccupent pas de leur mode d’alimentation, et se retrouvent ainsi exposés au problème à ce problème de malnutrition. Certains sont plus intéressés par la quantité que par la qualité. Un phénomène qui peut être à la base des maladies cardiovasculaires et affecte la santé de la population.

Qu’est-ce que la malnutrition ?

La malnutrition, c’est le déséquilibre alimentaire. C’est-à-dire le fait de manger en deçà ou au delà de ce dont l’organisme a besoin.
Pour la particularité chez nous en Guinée, les gens ont de quoi manger mais ne savent pas toujours comment se nourrir convenablement. C’est ce qui fait que la malnutrition existe. Il faut que les gens soient conscients de leur mode d’alimentation. Il faut qu’ils sachent que la première médecine de l’homme, c’est son alimentation. Au lieu d’aller se faire consulter à l’hôpital – c’est vrai qu’il faut se confier à une structure sanitaire – mais maîtriser son alimentation est le premier critère pour être en bon état de santé.

Quelles sont les effets de la malnutrition ?

Il y a la malnutrition chronique, la malnutrition aiguë, la malnutrition pondérale et les carences en micronutriments. C’est ce qui fait qu’un grand nombre de gens est victime de plusieurs problèmes de santé, notamment le diabète, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires de plusieurs catégories.

Qu’est-ce qu’il faut faire dans ce cas ?

D’abord, il faut essayer de croire à nos aliments locaux. De nos jours beaucoup pensent qu’il faut aller dans les marchés et trouver l’industriel qui est là, des produits qui sont importés d’autres pays. Seulement, il s’agira quelques fois des produits dont on prolonge la durée de conservation par divers moyens et par conséquent, ont une qualité réduite. Quantité et qualité doivent aller de pair.
Quand nous prenons nos aliments, ils devraient être obtenus à partir d’une culture naturelle sans ajout secondaire (de l’engrais chimique par exemple). C’est des produits qu’on peut manger pour satisfaire les besoins de l’organisme mais aussi se maintenir en bon état de santé. Il y a des produits qui sont sont cultivés chez nous en Guinée et qui ne peuvent pas impacter la santé du consommateur. Leur qualité diffère de celle des produits qui viennent d’ailleurs. La qualité nutritive devrait être privilégiée. Par exemple le riz importé contient de l’amidon et des conservants comparativement au riz naturel que nous produisons sur place. Les fruits et les légumes sont aussi naturels contrairement à ce qu’on obtient à travers une transformation.

Conclusion

Il faut trouver une alimentation riche et variée. Si nous ne consommons qu’un même type d’aliment chaque jour, nous ne bénéficieront que des mêmes nutriments et donc de peu choses. Si seulement il y a un élément important qui n’est pas apporté par cet aliment, cela représente un aspect de la malnutrition. Il faut consommer plusieurs sortes d’aliments pour nous permettre de satisfaire les grands besoins de notre organisme, que ce soit des micros ou macro nutriments, des protéines, des lipides et des glucides pour compléter les autres aliments. En consommant uniquement de la viande par exemple, on ne peut avoir satisfaire tous les besoin de l’organisme. De même que si on ne consomme que du riz, on obtient ce qui est énergétique et non ce qui favorise de la croissance.
Il existe trois groupes d’aliments, à savoir les aliments de construction, les aliments énergétiques et les aliments de protection. Il faut tenir compte de l’apport de chaque groupe dans notre alimentation de chaque jour.
Une autre chose, cependant, c’est qu’il ne faut pas seulement aller à l’hôpital lorsqu’on est malade. Beaucoup de problèmes graves peuvent être découvert tôt, avant que des symptômes n’apparaissent si l’on a l’habitude de consulter un médecin régulièrement et de connaître son état personnel sur le plan de la glycémie, par exemple et se faire prendre sa tension artérielle, etc. C’est pour cela qu’à la Clinique Espoir, nous offrons en ce moment la première consultation, accompagnée de quelques examens gratuits. Lors de cette consultation, nous prenons le temps de discuter avec notre patient ou patiente et nous lui fournissons l’ensemble des conseils et informations dont il ou elle a besoin pour maintenir sa santé.
Pour accéder à cette consultation gratuite, il suffit de s’inscrire en visitant le lien suivant //clinique2espoir.com/newsletter/ et le bon de soins gratuits est envoyé immédiatement par email.

La Clinique Espoir fonctione 24 heures sur 24 et sept jours sur sept dans nos locaux de Sonfonia. Nos numéros de téléphone sont le +224655643050 et le +224623017458.

Pour nous voir sur Google map cliquez ici.