A Propos

Bienvenue à la clinique espoir

Notre histoire

Un beau jour de mai 2002, Professeur Mohamed Cissé, alors chef de service Dermato-vénérologie à l’Hôpital national Donka, à Conakry, reçoit la visite inattendue d’un jeune médecin dont il avait été directeur de thèse. Professeur Cissé est à la fois surpris et heureux de l’annonce que Dr Patherne Haba vient de lui faire. Il prend un petit moment de silence, puis articule une question pour s’assurer d’avoir bien entendu: “Vous dites quoi, Dr
Haba? Vous voulez faire une Clinique?”

Le professeur Cissé, qui est toujours aujourd’hui chef du service Dermato-vénérologie à l’Hôpital national Donka, et actuel doyen de la faculté de médecine de l’Université Gamal Abder de Conakry, devenait ainsi la première personne à qui Dr Haba partageait ce désir enfoui en lui et qui venait de refaire surface. Patherne Haba l’admire pour sa sagesse, son savoir-faire, ses compétences et son expérience dans le domaine médical. Pour lui, le professeur Cissé est quelqu’un à qui il est redevable pour son modèle d’endurance et d’amour du travail bien fait, sans oublier que c’est lui qui l’a aidé en dirigeant son thème de mémoire en médecine. “Je suis fier d’être un des produits du professeur Cissé”, répète souvent Dr Patherne Haba.

Quelques semaines plus tard, un bâtiment au niveau du carrefour Lambanyi se fera la joie de porter la pancarte “Centre médical Espoir”. Le premier étage de cet immeuble à trois niveaux est assez bien pour démarrer. Quinze ans plus tard, en 2017, le centre médical commencé dans des conditions rudimentaires devient suffisamment grand pour déménager à Sonfonia où un bâtiment plus grand va abriter cet établissement désormais appelé “Clinique Espoir”.Pourquoi une nouvelle clinique? Dr Haba rêvait d’un établissement privé aux soins de qualité, dans un environnement propre et adapté, et aux coûts abordables. Entre nos débuts et la situation actuelle, bien des choses se sont passées. Nos patients qui nous ont fait confiance dès le début connaissent nos aventures. Si vous ne nous connaissiez pas encore, rejoignez-nous maintenant et nous vous raconterons certaines de ces aventures

Ceci a été possible grâce aux soutiens de son épouse Anne-Marie Haba